Marie prend pays

Ne passez pas par quatre chemins, choisissez-en mille.

Ne passez pas par quatre chemins, choisissez-en mille.

Dans tous les endroits où je voyage, je m'accorde une immersion complète dans la culture, les coutumes, les attraits et les particularités d'une région afin de la vivre de l'intérieur. De destination en destination, Marie prend pays est l'endroit où je vous partage mes expériences personnelles dans toute leur authenticité.

En prenant chaque pays d'assaut à ma façon, je souhaite vivre mes aventures à 100 % pour vous faire découvrir ses aspects les plus originaux ou méconnus.

Connaître à fond une destination, s'intéresser à ses moindres détails, découvrir les éléments historiques ou culturels qui font d'elle un endroit unique au monde, c'est pour ça que je vous incite vous aussi à prendre pays avec moi!  

La Havane : À l’aube de changements

​ Je ne dévoile rien de surprenant en vous disant que je suis une entrepreneure intense. Quand je m'implique dans mes projets et dans ceux de mes clients, j'y plonge avec beaucoup de conviction. C'est pourquoi, comme tout le monde, j'ai parfois besoin de repos.

​Comme tout le monde, j'ai mes exigences, et celles-ci peuvent varier en fonction de mes états d'âme. J'aime les tout-inclus, les itinéraires romantiques et familiaux, les circuits d'aventure avec de la bonne bouffe et les destinations qui ont un passé politique. J'aime laisser place aux imprévus et aux rencontres avec les gens, mais, par-dessus tout, je me donne le droit de changer d'idée et d'itinéraire en cours de route. Je laisse les pays venir à moi tout en gardant précieusement une liste de choses à voir et à faire. C'est dans ce contexte qu'en juillet dernier, avec un franc besoin de détente, je me suis mise à regarder ce qui pourrait me plaire en fonction des critères suivants : je désirais être dépaysée sans aller trop loin, avec, avant tout, le confort et la possibilité de vivre des soirées de musique et de bonne bouffe.

En route pour Cuba

 Mon meilleur partenaire de voyage est sans aucun doute mon vieux complice, mon mari Jeff. Sans l'exiger, nous apprécions les choses de la vie dans une harmonie quasi mélodique. Avec cette simplicité habituelle, nous sommes partis pour un séjour de cinq nuits dans la capitale cubaine, La Havane. Au menu : se prélasser sur la magnifique terrasse de l'hôtel Gran Hotel Manzana Kempinsky, visiter les lieux chargés d'histoire politique de la capitale, danser toute la soirée dans les rues et, surtout, goûter à la nouvelle cuisine en développement à La Havane.

Zoom sur mon carnet de voyage

1) Le Gran Hotel Manzana Kempinsky

Ouvert depuis mai 2017, l'hôtel est situé dans un édifice flamboyant et illuminé au cœur de Parque Central. À pied, vous pourrez découvrir la vieille La Havane ainsi que le quartier centre. La terrasse est sans aucun doute le principal atout des lieux. Elle est très courue de tous les touristes qui tentent d'y accéder sous la vigilance des chasseurs à la porte de l'hôtel. 

2) Les restos

Ivan Chef Justo

Une cuisine simple et subtile et un coup de cœur pour la présentation des plats et le décor franchement rétromoderne.


304 O'Reilly

Pour les amateurs de mixologie et de tacos au poisson, ce resto est situé dans la vieille La Havane. Dans ce petit lieu charmant et animé, la faune est internationale et jeune. J'ai particulièrement apprécié mon Margaret Thatcher composé de gin Beefeater, de Cointreau et de lime.

 Asturias Bar Restaurant

J'aime la musique et le poisson, et ce, dans l'ordre! Cette soirée fut l'une de mes plus belles en compagnie de trois fantastiques musiciens qui se sont fait un malin plaisir de me jouer du Charles Aznavour pendant que je savourais une pieuvre magnifiquement apprêtée. La terrasse sur le toit apporte une perspective très différente dans une ville si peu éclairée.

La Guarida

Je ne vous apprends rien, c'est un incontournable! Cette institution n'a rien à envier aux restaurants de même niveau dans le monde. Le menu est très varié et la carte des vins très intéressante. Il n'y a pas de mauvais choix, il faut y aller selon vos envies du moment! Ce lieu est franchement ludique et un peu lugubre, et je dois l'admettre : j'adore avoir le sentiment d'être dans un endroit qui sort complètement des sentiers battus!

Vivre au rythme de la nuit

Lorsque la nuit tombe sur La Havane, il n'y a pas ou peu d'éclairage dans les rues. Les gens passent le plus clair de leur temps à jaser ici et là. Nos pas sont donc guidés par le son de la musique cubaine. On entre, on danse, on vit le moment, ce n'est pas plus compliqué que ça! 

Coups de cœur en rafale

Les Cubains sont des gens très instruits. Il est donc extrêmement intéressant de s'offrir une journée accompagnée d'un guide dans une vieille voiture américaine. L'histoire du pays est riche et contemporaine. De plus, le pays vit des changements politiques qui ont une grande incidence sur la population. C'est donc un privilège d'échanger avec les gens et de connaître leur perception des enjeux actuels. 

Premier endroit à mettre à votre agenda : la Maison de Fuster. Inspirée de Gaudi, cette maison est une œuvre composée de tableaux en céramique et dont l'ensemble est surprenant et franchement agréable pour l'œil. Sourire et bonheur garantis. 

Deuxième arrêt qui vaut le coup : le cimetière Christophe Colomb. Si vous n'aimez pas les cimetières, allez-y quand même! Bordé de voitures anciennes qui s'y promènent, c'est un endroit tout simplement magnifique et surtout un véritable plongeon cinquante ans en arrière. 


Une petite fringale? Faites un arrêt pour la fameuse crème glacée de Copellia. Vous ferez du même coup une visite dans le monde communiste. Ici, la rangée et le kiosque des écoliers, là, celui des touristes. Si vous continuez, vous verrez celui des travailleurs. Les prix diffèrent en fonction de votre statut, et tout cela pour le même cornet. Incroyable, non?

Un conseil à retenir : si vous comptez visiter La Havane, prévoyez un bon budget! Le peso convertible est apparié avec le dollar américain et les prix sont vraiment élevés. Une bouteille de vin de qualité standard peut coûter autour de 40 pesos et une assiette de pieuvre 25 pesos dans les quartiers touristiques. Bien sûr, en sortant des quartiers touristiques, la réalité est bien différente.

 Si vous avez fait le calcul, je suis partie cinq jours et j'ai soupé dans quatre restaurants. Mais où ai-je donc passé ma dernière soirée à La Havane? Eh bien oui, dans l'avion, car nous avons été évacués en raison de l'ouragan Irma qui frappait à nos portes. Je profite de l'occasion pour saluer le travail remarquable effectué par Vacances Transat à destination. Malgré les circonstances et les gens fatigués et inquiets, tout s'est déroulé dans l'ordre sous un ciel magnifiquement bleu. Rien pour atténuer le bonheur de cette escapade! 

Pour suivre toutes mes aventures, suivez-moi sur Instagram @marieprendpays


 

Commentaires

I.N.C.R.O.Y.A.B.L.E - Charles-Émile Beaudoin 2017-11-17 22:54

La dernière fois où j'ai visité Cuba, j'ai été abbasourdi de la beauté des batiments. Encore une fois, tu as réeussie à nous faire valoir la beauter architectural avec tes magnifiques photos.

La dernière fois où j'ai visité Cuba, j'ai été abbasourdi de la beauté des batiments. Encore une fois, tu as réeussie à nous faire valoir la beauter architectural avec tes magnifiques photos. :D
Ajouter un commentaire
( Requis )
( Requis, mais ne sera pas publié )

Image Captcha