Marie prend pays

Ne passez pas par quatre chemins, choisissez-en mille.

Ne passez pas par quatre chemins, choisissez-en mille.

Dans tous les endroits où je voyage, je m'accorde une immersion complète dans la culture, les coutumes, les attraits et les particularités d'une région afin de la vivre de l'intérieur. De destination en destination, Marie prend pays est l'endroit où je vous partage mes expériences personnelles dans toute leur authenticité.

En prenant chaque pays d'assaut à ma façon, je souhaite vivre mes aventures à 100 % pour vous faire découvrir ses aspects les plus originaux ou méconnus.

Connaître à fond une destination, s'intéresser à ses moindres détails, découvrir les éléments historiques ou culturels qui font d'elle un endroit unique au monde, c'est pour ça que je vous incite vous aussi à prendre pays avec moi!  

Voici comment la Covid-19 changera les voyages dans le Sud

 Au moment d'écrire ces lignes, je viens de compléter ma quarantaine sans souci à la suite d'un épique voyage 5 étoiles au TRS Coral sur la Costa Mujeres tout près de Cancún au Mexique.

Mais Marie, c'est la pandémie. Les avis du gouvernement disent d'éviter tout voyage non essentiel!

Effectivement, même si ce n'est pas interdit, je vous déconseille fortement de voyager actuellement. Il est beaucoup plus responsable de rester au pays. C'est donc ce que j'ai fait cet été en visitant les plus belles attractions du Québec. Un pur plaisir de redécouvrir ces endroits magnifiques où je m'étais promis de retourner.

Il n'en demeure pas moins que même si nos ventes sont sur pause à l'agence, votre désir de partir, lui, ne l'est pas. En ce qui me concerne, j'ai osé faire un voyage dans le Sud en temps de Covid-19 pour pouvoir bien vous conseiller lorsque le moment sera venu pour vous aussi de repartir explorer. En d'autres mots, connaître mon industrie et sa transformation, c'est mon métier. 


Et pour expérimenter, j'ai expérimenté! Ce voyage au Mexique en cette époque de pandémie m'a fait réaliser à quel point l'industrie du voyage savait comment évoluer et innover pour arriver à offrir aux voyageurs des environnements non seulement sécuritaires et rassurants, mais qui demeurent aussi accueillants qu'avant. Voici mes impressions sur ce premier voyage tout inclus dans le Sud dans un monde du voyage mis sur pause par la pandémie.

Et puis Marie, c'est comment le Sud en temps de pandémie?

C'est différent bien sûr, mais on peut se sentir tout autant en vacances! Lorsque la possibilité de voyager va reprendre, je vous conseille de débuter par le tout-inclus. Pourquoi? Parce que l'environnement est mieux contrôlé, donc, il y a théoriquement moins de chance de transmission. C'est rassurant! Pour notre part, nous avons choisi de séjourner au TRS Coral sur la Costa Mujeres puisque l'hôtel nous offrait une assurance COVID, mais sachez également que depuis le 27 août, Vacances Air Canada inclut ce type d'assurance automatiquement dans tous ses forfaits. C'est rassurant de savoir que s'il arrivait quelque chose, l'agence de voyages saurait rapidement où vous êtes et pourrait vous rapatrier plus efficacement et dans les règles de l'art.

Au TRS Coral sur la Costa Mujeres, membre de la chaîne hôtelière Palladium, les installations que j'ai visitées et où j'ai séjourné mettent tout en branle pour assurer la sécurité des clients. Il faut savoir que le gouvernement mexicain est tout aussi rigide sur les règles qu'ici. La distanciation est appliquée partout et le masque systématiquement porté. Les Mexicains ne peuvent plus aller sur les plages publiques depuis un bon bout de temps, et l'accès y est permis seulement aux clients des complexes hôteliers. C'est d'ailleurs pour cette raison que les résidents plus nantis se retrouvent actuellement dans les hôtels de la région.

Sachez que le taux d'occupation des hôtels est limité à environ 30 %, ce qui fait que la distanciation sociale se fait naturellement pour les déplacements sur le site. Dans les espaces communs, des affiches claires nous rappellent les mesures sanitaires à respecter. De ce que j'en ai vu, les mesures mises en place sont étroitement respectées. Tout le personnel porte le couvre-visage ainsi que la visière autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Autant à l'intérieur qu'à l'extérieur! Tous les clients portent le masque dans les différents espaces intérieurs. Mais n'ayez crainte, l'ambiance demeure tout de même chaleureuse et festive! En fait, on ressent vraiment l'enthousiasme du personnel. Mes amis mexicains sont heureux et fiers d'avoir pu reprendre le boulot. 

Covid-19 = un voyage dans le Sud plus personnalisé

C'est à partir de l'application WhatsApp et celle de l'hôtel qu'il est désormais possible d'établir une communication rapide et de planifier sa journée. Quel bonheur de ne plus courir à la réception pour obtenir une réponse ou une réservation! Le plus beau dans tout ça : plus aucune attente. C'est le personnel de l'hôtel qui coordonne les réservations dans chaque activité. Résultat : le spa, circuit hydrothérapeutique inclus dans notre forfait, la salle d'entraînement et les activités à la carte sont totalement sécurisés. Le gouvernement du Mexique applique les règles d'ouverture et de fermeture des services hôteliers avec un code de couleur précis. Pendant notre séjour, nous sommes passés du orange au jaune, ce qui veut dire que les activités sur le site, par exemple l'accès au gym, ont pu reprendre.

Aussi, j'ai remarqué que les après-midis autour de la piscine principale sont encore plus animés qu'avant! Danseurs, DJ et chanteurs agrémentent le séjour des visiteurs. Même à deux mètres de distance, la danse n'est pas moins festive et lascive! ;) 

Qu'advient-il du fameux buffet dans le tout-inclus en temps de Covid?

Ne pouvant plus offrir ce type de repas aux voyageurs, ce sont les repas qui ont le plus changé. Règles sanitaires obligent, nous devons réserver nos restaurants tous les jours autant pour le petit-déjeuner que le lunch et le souper. Nous réservions toujours seulement à quelques minutes d'avis grâce à notre contact avec le concierge par l'entremise de l'application WhatsApp sauf pour le souper que nous confirmions plusieurs heures avant de nous y présenter. La restauration est de très grande qualité à cet hôtel (mention spéciale au ceviche!); alors, sur ce point, nous nous sommes régalés.

Tous les repas étaient à la carte à l'exception du petit-déjeuner où nous devions faire préparer la portion à la cuisine par l'intermédiaire de notre serveur. Nous pouvions compléter le tout au buffet sans contact où des membres du personnel assurent le service. Pour avoir accès au buffet sans contact, vous devrez par contre vous plier à certaines règles comme celles appliquées à l'entrée de chaque restaurant : prise de température corporelle sans contact, lavage des mains et nettoyage des dessous de chaussures dans des bacs sanitaires.

Il existe également un menu service aux chambres plus élaboré que nous pouvons télécharger à l'accueil ou visualiser sur le téléviseur de notre chambre et ce service demeure grandement encouragé. Les amis qui me connaissent savent que j'aime organiser des soupers privés lors de mes séjours, et sur ce point, ce fut mémorable! J'ai beaucoup apprécié mes soirées me permettant de profiter de ma terrasse « swim out » au bord de la piscine, avec une bonne bouteille. 

Est-ce que tout est parfait?

Bien sûr que non. Je dirais que le principal endroit où j'ai constaté un relâchement est autour du bar de la piscine en fin de journée. Lorsque les esprits s'emballent, saisis par les effluves de l'alcool et cette liberté retrouvée, il est facile d'oublier de respecter la distanciation.

Notez que je n'ai pas assisté aux soirées du Skybar (en plein air) en fin de soirée, alors il m'est impossible de commenter, mais on m'a informée que les lieux étaient moins fréquentés. Alors ceux qui aiment les spectacles seront peut-être un peu déçus. 

Mes impressions finales sur mon voyage en temps de pandémie

Je termine en vous disant qu'aller à la rencontre de mes amis mexicains m'a fait un grand bien.

Ce qui m'a aussi le plus impressionnée est sans aucun doute la discipline des clients et des voyageurs que j'ai croisés. J'avais l'impression que les clients sur place avaient comme moi le sentiment de pouvoir enfin profiter de la vie! Les gens se saluaient tout le temps et se souhaitaient bonne journée comme dans un camp de pastorale. Nous confiner nous aura peut-être fait prendre conscience de notre interdépendance et de notre besoin vital de liberté.

Voyager dans le Sud en temps de pandémie m'aura permis de voir plus clair dans la relance de mon entreprise. Je savais que l'industrie du voyage s'était revirée sur un dix cennes en appliquant les mesures imposées par l'urgence sanitaire très rapidement, mais j'ai pu constater que cette industrie était totalement viable postpandémie avec les changements de comportement que cette période nous aura imposés.

Bref, quand les voyages reprendront officiellement (enfin!), soyez assurés que toute l'équipe d'Escapade sera là pour bien vous conseiller, mieux vous informer et bien vous expliquer comment votre voyage va se dérouler. 

 

Commentaires

Oui mais... - Johanne S. 2020-09-22 17:36

Merci pour ce récit de voyage. Comme vous tous, j'ai très hâte de recommencer à voyager. Mais... mais... voyager c'est aussi partir sans sentir l'épée de Damoclès de la Covid-19 et du rapatriement qui plane au dessus de nos têtes. Personnellement, ce n'est pas une assurance-voyage anti Covid-19 qui fera une grande différence si arrivait le stress du rapatriement. Oui, nous serons assurés mais non, nous ne seront pas plus rassurés pour autant ! Je comprend très bien que l'industrie du voyage commence à être dans de sérieuses difficultés. Vous avez vécu le 11 septembre et là, les difficultés sont multipliées par mille, mais... mais... Pour mon voyage au printemps 2021, mon 23e pays à visiter devra attendre que la pandémie soit éradiquée plus qu'elle ne l'est maintenant. Partir oui, mais pas comme ça... Ma santé et la sécurité d'être à la maison si quelque chose devait arriver passera toujours avant mes voyages. Merci encore pour ce récit de voyage et espérons que la Covid-19 sera chose du passé dans un avenir pas trop lointain.

Merci pour ce récit de voyage. Comme vous tous, j'ai très hâte de recommencer à voyager. Mais... mais... voyager c'est aussi partir sans sentir l'épée de Damoclès de la Covid-19 et du rapatriement qui plane au dessus de nos têtes. Personnellement, ce n'est pas une assurance-voyage anti Covid-19 qui fera une grande différence si arrivait le stress du rapatriement. Oui, nous serons assurés mais non, nous ne seront pas plus rassurés pour autant ! Je comprend très bien que l'industrie du voyage commence à être dans de sérieuses difficultés. Vous avez vécu le 11 septembre et là, les difficultés sont multipliées par mille, mais... mais... Pour mon voyage au printemps 2021, mon 23e pays à visiter devra attendre que la pandémie soit éradiquée plus qu'elle ne l'est maintenant. Partir oui, mais pas comme ça... Ma santé et la sécurité d'être à la maison si quelque chose devait arriver passera toujours avant mes voyages. Merci encore pour ce récit de voyage et espérons que la Covid-19 sera chose du passé dans un avenir pas trop lointain.
Ajouter un commentaire
( Requis )
( Requis, mais ne sera pas publié )

Image Captcha