Marie prend pays

Ne passez pas par quatre chemins, choisissez-en mille.

Ne passez pas par quatre chemins, choisissez-en mille.

Dans tous les endroits où je voyage, je m'accorde une immersion complète dans la culture, les coutumes, les attraits et les particularités d'une région afin de la vivre de l'intérieur. De destination en destination, Marie prend pays est l'endroit où je vous partage mes expériences personnelles dans toute leur authenticité.

En prenant chaque pays d'assaut à ma façon, je souhaite vivre mes aventures à 100 % pour vous faire découvrir ses aspects les plus originaux ou méconnus.

Connaître à fond une destination, s'intéresser à ses moindres détails, découvrir les éléments historiques ou culturels qui font d'elle un endroit unique au monde, c'est pour ça que je vous incite vous aussi à prendre pays avec moi!  

Quels sont vos souvenirs de voyage?

Je vous avertis tout de suite! Si vous cherchez ici les meilleures adresses de magasinage dans les différents pays que j'ai visités, vous serez déçu. Disons que je ne suis pas miss shopping. Ceci dit, j'ai toujours été impressionnée par la quantité de souvenirs (lire ici bébelles) mis à la disposition des touristes dans tous les pays que j'ai visités. Il y en a tant que je me suis très souvent demandé s'ils trouvaient tous preneurs.

C'est quoi un souvenir? Un porte-clé? Un t-shirt? Un bijou gossé dans le bois acheté à un vendeur un peu trop insistant (lire ici malaisant) dans une rue marchande bondée de touristes avides d'aubaines? Ça ne peut pas être ça, un souvenir. Moi, mes souvenirs, ce sont des boules de Noël que je déniche au fil de mes découvertes, qui me racontent une histoire, me rappellent l'émotion du moment vécu. Laissez-moi vous expliquer… 

CHOUETTE, UN ARTICLE QUI PARLE DE NOËL!

Mon arbre de Noël, il est encore plus célèbre que celui du Rockefeller Center à New York!. ;) Je le garnis habilement de souvenirs de voyage. Je dois en avoir plus d'une trentaine et ils ont tous une histoire à raconter. Je considère même cette collection comme le plus grand héritage matériel que je vais laisser, ce n'est pas peu dire… J'espère que les boules de Noël seront, pour mes héritiers, le signe que leur maman et grand-maman (souhaitons-le un jour) aura vécu des moments heureux empreints de contacts humains ouverts sur la diversité des hommes et des femmes de la planète! (Allô Marie, t'es intense là!)

Parlant d'intensité, je vous laisse m'imaginer faire mon sapin, émotive et nostalgique comme je suis. Voici le topo : mi-novembre, sapin naturel, musique d'antan, bonne bouteille de vin (également rapportée de voyage). À chaque boule, je me remémore la circonstance dans laquelle j'ai trouvé ce bijou et les émotions qu'il m'a fait ressentir! Je ris, je pleure, en plein mon genre! 

  • Quand je mets la main sur celle trouvée à Abu Dhabi, je me rappelle la surprise d'y avoir trouvé une magnifique boule faite à la main par un artisan.
  • Quand je prends celle achetée à Nazareth, qui est de loin la plus belle, je me dis que je devrais trouver une belle crèche pour mettre en dessous du sapin. 
  • Quand je regarde ma réplique de la couronne de la reine Elizabeth, je me rappelle que j'aurais dû prendre la plus élégante et pas celle-là fabriquée en Chine et d'une horreur sans nom. (On fait tous des erreurs, l'important, c'est d'apprendre!)
  • Lors de mon passage dans la ville d'Ostuni dans la Vallée d'Itria au sud de l'Italie, j'ai fait une vraie folie! J'ai eu un coup de foudre pour une œuvre en céramique faite à la main. En décorant le sapin familial, je me suis remémoré ce contact privilégié avec l'artiste unilingue italienne me partageant avec fierté que sa petite-fille, grâce à l'école, était en mesure de me parler en français et en anglais. C'est d'ailleurs aux yeux de cette fillette que je pense en accrochant la boule de Noël dans mon sapin. Le respect, la fierté et l'amour qu'elle avait pour sa grand-mère céramiste seront avec moi pour toujours.
  • Cette année, lors de mon safari en Tanzanie, j'ai eu peur de ne pas trouver. Je me disais qu'il était bien dommage qu'un souvenir de ce voyage si important dans ma vie ne trône jamais dans mon sapin. Puis, je suis tombée sur Shanga, un petit marché de solidarité sociale. Assis ici et là, des jeunes et moins jeunes, visiblement handicapés, travaillant de leurs mains diverses choses franchement belles! C'est alors que mon regard a croisé celui d'une jeune femme souriante qui confectionnait des anges de Noël. Un signe et une grâce pour moi! Et comme je suis plutôt du genre à faire confiance à l'être humain, j'en ai pris un de chaque couleur, sans même demander le prix! J'ai vu de mes yeux la jeune femme fabriquer ces objets avec soin. Elle aurait pu prendre la vie pour les fabriquer, je serais restée là à l'observer. 

Les marchés de Noël, qui vient avec moi?

Est-ce que je ramène une décoration de Noël à chacun de mes voyages? Non.

Par exemple, la dernière fois que j'ai visité Prague, un horaire trop chargé m'a empêchée de trouver quelque chose d'unique. Prague, une ville tellement marché de Noël! C'est pourquoi j'ai pris une décision. Bientôt, j'organiserai une tournée des marchés de Noël en Europe, un voyage juste pour ça, juste pour vivre la vraie expérience à l'européenne... et pour trouver cette décoration qui me fera vibrer de souvenirs. Vous êtes un vrai de vrai amoureux des fêtes tout comme moi? Écrivez-moi pour obtenir plus de détails sur ce voyage qui promet d'être féérique!

Sur ce, je vous souhaite le plus merveilleux des Noëls avec ceux qui vous entourent. Marie xxx

------

Vous avez un projet de voyage? Contactez nos passionnés afin de réaliser votre projet simplement et d'obtenir les meilleurs conseils! 

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier ou la première à commenter
Ajouter un commentaire
( Requis )
( Requis, mais ne sera pas publié )

Image Captcha